Arène sur image  
 
Le pari des charlatans
Les médias sénégalais sont envahis depuis quelques temps par une bande de charlatans qui prédisent les verdicts des combats de lutte qui constitue l'un des sports les plus populaires du pays. Et ils ne sont nullement épargnés par le combat de dimanche opposant Balla Gaye II à Tapha Tine. Bien au contraire! Telle une bande de charognards sur le cadavre frais d'un animal, ils se disputent le verdict du combat ou chacun y va avec une confiance et une assurance sans faille.
L'avenir de la lutte en sursis
La saison de lutte s'est terminée de façon décevante. Plusieurs affiches tant attendues par les amateurs ont fini en queue de poisson. La violence et l'arbitrage sont principalement indexés comme les véritables causes. Les sponsors, principaux supports financiers des combats menacent de se retirer de cette «jungle» car ne voulant plus associer leur image à cette discipline que beaucoup de jeunes considèrent aujourd'hui comme la seule issue capable d'offrir un avenir radieux après les séries tragiques de l'immigration clandestine.
Balla Gaye II vs Eumeu Sène
Incertitudes sur une revanche «inévitable»
Le combat-revanche tant attendu par les amateurs de la lutte avec frappe entre le tombeur de Yekini, Balla Gaye II et Eumeu Sène risque de passer sous le nez du «don king» de l'arène qui refuse de verser des cachets «irraisonnables» aux deux lutteurs. S'il détient un «contrat d'exclusivité» avec le leader de l'écurie Tay Shinger, Gaston semble buter sur Balla Gaye II dont la valeur marchande a augmenté après sa victoire historique sur l'ancien roi des arènes.
Roi des baleines
La victoire hier de Balla Gaye II sur Yekini met fin à une longue période d'invincibilité du desormais ex-roi des arènes. Pour venir à bout de son adversaire, Balla n'a pas varié dans sa démarche: provocation, écart de langage.
Balla Gaye 2 se métamorphose pour détrôner le roi
Le lutteur Balla Gaye 2 (Omar Sakho), pensionnaire de l’Ecole de lutte du même nom, s’est métamorphosé dimanche pour vaincre l’invincibilité de Yekini et devenir le nouveau "Roi des arènes sénégalaises".
Balla Gaye à l’assaut de Yekini pour le détrôner
Le lutteur Oumar Sakho, plus connu sous le surnom de Balla Gaye 2 (Ecole de lutte Balla Gaye) va tenter dimanche soir de détrôner le lutteur Yakhya Diop dit Yekini (Ecurie Ndakarou) dans leur confrontation considérée comme le plus grand choc de l’arène sénégalaise.
Face a face Yekini vs Balla Gaye II
Le retard du «lion» fait bouder le «roi»
Le premier face à face en prélude du combat de lutte qui doit opposé le 22 Avril prochain Yékini de l'«écurie Ndakarou» à Balla Gaye II de l'«école de lutte Balla Gaye» a tourné au fiasco. Le premier cité n'a pas toléré le retard accusé par le second et a manifesté sa colère en boudant tout simplement le stade Lat Dior de Thiès.
Arène politique
L'arène s'invite dans la politique. L'atmosphère de ce début de campagne en vue du second tour de la présidentielle donne l'impression d'un avant combat entre deux mastodontes de notre sport national.
GASTON MBENGUE, PROMOTEUR DE LUTTE
«Luc Nicolaï est un Chinois, il ne fait que me copier»
Dans un entretien accordé au journal « Libération » du jour, Gaston Mbengue revient sur différentes questions qui brulent le monde de la lutte.
Crise à L'écurie Bul Faalé
Le Président Alioune Gningue répond à Mohamed NDAO «Tyson»
A "Bul Faalé", les coups pleuvent. Alioune Gningue, qui a appris à travers la presse son "limogeage" de la présidence de l'écurie à l'issue de la réunion de vendredi, apporte la réplique dans les colonnes de l'Observateur de ce jour. 
 
 
Publicité  
 
Les plus populaires
Rue Publique
Qui prendra le dessus ?
Opération Diaye Dolé
 
   
 
 
 
A propos de afreecartoon.com
Mentions légales
Conditions d'utilisation
Poster une contribution
Contactez nous
Publicité
     
© afreecartoon.com 2011