Accueil > Numbelaan
Le Krim du jeudi
Mis en ligne le29/12/2012 | 11H27 GMT
A chaque jour suffit sa peine, dit l’adage ! Mais pour l’ancien hyper ministre de l’univers Wadien, Karim Wade, c’est jour de pénitence pour chaque…. Jeudi. Coincé qu’il est, chaque fois, avec les «bäccs» enquêteurs de la brigade de recherches, dans le cadre de l’enquête sur l’enrichissement illicite. Ainsi en a décidé le nouveau chevalier Jedi (lisez Jédaï), mackysard en chef, à la tête de ce pays ! La traque de (ses ?) biens supposés mal acquis est passée par là. Autant de malles bourrées de fric et portées disparues depuis la survenue de l’alternance alternée. Mais qui aussi, font beaucoup de mal à nos finances publiques toujours exsangues. Ne dit-on pas que bien mal acquis ne profite jamais ! Le moment est venu de faire du «gokhi» comme disait le non moins célèbre  homme au marteau Talla Sylla. 
 
Et l’opération fait grand bruit au pays de la téranga. Pas un jour sans une ligne sur cette affaire. Et oui ! Des levées de bouclier, il y en a à la pelle. Et de tous horizons, maraboutiques comme politiques. Sans compter les avocats du diable ! Ce qui n’est pas une surprise pour qui connait la puissance dont jouissait le fils à papa de la République.  En effet ces protestations massives et énergiques fusent de partout. Entre concert de casseroles, meetings, parades, plaidoyer et bataille médiatique ! Autant dire que, c’est à qui ameutera ou convaincra l’opinion qui lui s’est fait une religion depuis belle lurette. Comme dab, on s’est fait grugé par les politicards !  
 
Esprits tordus

Quoi qu’il en soit, la convocation de Karim Wade les jours de jeudi n’est pas fortuite. Ce n’est pas un accident de calendrier de la part des « bäcc » (gendarmes) de Colobane, encore moins un pur hasard voulu par le corbeau (procureur). Ah Weuy, ce n’est pas sorti ex-nihilo comme aimerait le faire gober certains esprits. Loin de là ! 
 
Ici, on ne nage ni dans l’improvisation ni dans l’imprévu ! Ce sont plutôt des actes mûrement réfléchi,  observé à la loupe dans les cauris ou contemplé sur une boule de cristal.  Il obéirait à des raisons d’ordre mystiques. Le mot est lâché ! Et ce n’est pas l’avocat (du diable ?) El hadj Amadou Sall qui a eu le malheur de le dire qui le démentira. Malgré les affres que ça lui a valu. Le bonhomme ne dit ni plus ni moins que des féticheurs sont passés par là ! Avant toute chose ! Et oui, les « khoys » ont parlé et les voyantes ont tout vu, bien avant qu’on ne passe à l’acte ! L’Afrique a ses raisons… mystiques que la raison ne connait pas ! Demandez au mackysard en chef pourquoi il n’a pas voulu aménager au palais depuis tout ce temps ? comme qui dirait qu’on patauge en plein surréalisme !
 
En effet  Le «rawaan» (génie protecteur) des Wade a horreur d’être dérangé le  Jeudi. Jour férié ou d’incapacité selon les explications mystiques, ces performances ne sont bonnes. Pis il ne serait pas d’un grand secours aux répondants de ce patronyme. Et c’est la seule raison pour laquelle le fils Wade serait convoqué ce jour. On est où là ?
 
 Dès cet instant, le glas était sonné et le décret pris. Au mackysard en chef de trancher  par un « j’ai dit Jeudi ». Et ainsi, la messe était dite pour ce qui concerne Karim Wade.  Pas de dérogation qui tienne,  le chevalier Jédi en avait décidé ainsi. Alea Jacta es !
 
 Rappelez-vous qu’au Sénégal, la tenue de la réunion du conseil des ministres a été transférée du jeudi au Mardi dès la survenue de l’Alternance. Peut-être que c’était plus clément pour la tribu Wadienne. Egalement ce n’est pas pour rien que le même Abdoulaye Wade a préféré rester au Maroc  un beau jour de… Jeudi  de célébration de l’Aïd!
 
 Mais, Jeudi, ce n’est tout de même pas la fin du monde !
 
 
 
Tout est mal acquis

 
Atterrissage forcé

 
Rewmi* va mal

 
L’obsession du deuxième mandat

 
Une histoire de grosses légumes

 
Wade, son fils et le PDS sont devenus désespérément pitoyables

 
Khalifa sall défie Tanor!

 
 
A propos | Publicité | Contactez nous

© afreecartoon.com 2016